Calendrier, freelance et quotidien

republique-dominicaine-1

 

Avant de partir au bout du monde, j’avais préparé ce calendrier de février. J’étais passée chez l’imprimeur pour l’avoir sur du joli papier à grain et faire quelques photographies. J’avais glissé le tout dans mes bagages. J’étais toute contente en me disant qu’il serait pour une fois prêt avant le début du mois et que je pourrais le photographier au soleil.

Bien, bien, c’est un tout petit peu raté. La connexion en République Dominicaine est loin d’être aussi rapide que je l’aurais espéré. C’est lent-lent-lent – ça l’est, tout au moins, dans les petits hôtels, ce n’est peut-être pas le cas dans les plus gros complexes. Du coup, je me suis doucement éloignée de mon écran et j’ai un peu plus profité du soleil, de la mer et de mon amoureux.

Du coup, on dit que je me rattrape en mars (je le note ici pour la postérité, vous pourrez me jeter des petits cailloux si vous ne le voyez pas apparaitre avant la fin du mois, d’accord ?). Dans l’avion, j’en ai profité pour fabriquer un petit semainier assorti : un pour les menus, et un pour gérer son quotidien. J’ai aussi presque finalisé le calendrier de 2016 et commencer la rédaction de quelques articles – dont, et enfin, le bilan de 2015. J’ai hâte de publier tout ça et j’espère que cela vous plaira.

 

 

republique-dominicaine-82Calendrier de février

 

Le début, et la fin, de l’année ont été un peu chargés. C’est doux parce que cela signifie que j’ai plusieurs projets drôlement chouettes en cours. Vous savez le genre de projet où vous n’arrivez pas à vous endormir parce que cela pétille à l’intérieur, et où vous vous réveillez en pleine nuit avec un sourire aux lèvres, en espérant aussi être à la hauteur et en ayant un peu peur.

A cela, on peut ajouter les aller-retours à Paris pour retrouver Anthony, la douce parenthèse lyonnaise avec Edith, l’envolée à Abu Dhabi avec Elodie et des vacances rêvées en amoureux en République Dominicaine. Depuis le début de l’année, mon quotidien est un peu éparpillé au quatre coins du monde. Je crois que je l’aime bien comme ça. Courir, créer et avoir dix projets en tête. J’aime les rencontres et les premières fois.
J’aime les commencements, les papillons au creux du ventre et les prises de risque. Les retrouvailles autour d’un café et la découverte les yeux écarquillés d’un pays ou d’une nouvelle ville. J’aime ouvrir la porte mon appartement après quelques jours ou semaines d’absence. J’accueille le silence et la douceur de notre nid. Je ne travaille jamais aussi bien que dans un avion ou un café. Sortir de ma zone de confort me permet de gagner en efficacité et me rend plus créative. Je m’éparpille moins et je suis plus réactive – sûrement, parce que je culpabilise toujours un peu encore. Je crois que c’est dans cette façon de vivre, en équilibre, où je me sens le plus vivante.

Quand j’ai commencé à travailler à mon compte, cela signifiait pour moi avant tout être libre : libre de gérer mon temps, mes clients et ma façon de travailler. Libre de travailler de chez moi, dans un café ou au bord de la mer. Libre de passer trois jours à travailler de l’aube à minuit et de prendre un avion le jour suivant. Libre de fixer les règles du jeu, de faire de mon travail une partie de moi et de refuser un projet qui ne correspondrait pas à mes valeurs. Libre de vivre de ma passion et de dire non non non quand cela ne correspond pas.

 

republique-dominicaine-29 republique-dominicaine-79 republique-dominicaine-65

 

Plus j’avance et plus je comprends que c’est cette façon de travailler qui me correspond le mieux, qui me permet de m’épanouir et de trouver un joli équilibre de vie. Je n’ai pas d’heures de travail. Je n’ai pas un grand patron au dessus de moi. Je ne sais pas vraiment ce que signifie être en week-end. Je travaille souvent tard. Je ne me lève rarement très tôt. Je réserve des billets d’avion sur un coup de tête et je propose parfois à un ami de prendre un café dans une demie heure. Mes clients comptent beaucoup à mes yeux. Je mets toujours tout mon coeur et toute mon énergie pour leur permettre l’envol le plus doux, le plus serein et le plus joyeux possible.  C’est essentiel à mes yeux.

Je suis sensible, enthousiaste et passionnée. Créative et optimiste. Je crois que mon entreprise est à mon image. Je l’espère tout au moins. Je ne cherche pas à grandir le plus vite possible. Je ne veux pas courir après le temps. Je ne veux pas non plus le plus gros chiffre d’affaire. Je veux, tout simplement, d’une vie à mon image. Je ne désire pas non plus transmettre une image fausse. Je ne suis ni dure ni froide ni incroyablement forte. J’écoute, j’accompagne et j’ai les outils pour définir une identité visuelle. Je sais la mettre en forme que cela soit en ligne ou sur un papier. Je connais l’importance des détails. J’aime prendre le temps d’échanger et de rencontrer. Je place les émotions et l’humain au coeur de mon travail. Alors, on tâtonne, on s’apprivoise, on réfléchit ensemble et on arrive doucement à une communication sur mesure.

C’est un joli équilibre. Un mélange de discipline, de rigueur et de liberté. Ce sont des choix et des prises de risque aussi. J’ai mis du temps à le trouver. A savourer les avantages et à apprivoiser les contraintes. Je crois que j’y arrive enfin doucement. Et c’est tellement doux de se glisser dans ce quotidien-là.

 

 

republique-dominicaine-25 republique-dominicaine-59 republique-dominicaine-10

 


 

J’ai fabriqué un petit kit pour la Saint-Valentin sur Saxe, je ne sais pas si vous l’avez vu. J’aurais aimé vous proposer en complément une affiche à compléter avec la liste des 30 choses à faire avec son amoureux ainsi qu’une affiche texte pour son amoureux à l’image de celle fabriquée l’année dernière avec un texte renouvelé. J’avais également pensé à faire une petite boite avec des mots doux, des souvenirs, des petits bonheurs. On pourra alors piocher un petit mot dedans les jours gris-brouillons. Cela vous dirait ?

Vous pouvez le télécharger le calendrier de février par ici. Comme toujours, il y a une version non datée.

On se dit à très vite ?

 

 

Calendrier de février à imprimer Calendrier de février à imprimer

 

Calendrier de février à télécharger

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous aimerez aussi
C'est promis

Bonjour deux mille seize !

marrakech-4

 


 

2016, c’est une année à apprendre à nouveau à sourire, à se recentrer. Une année à se dire les larmes aux yeux que l’on s’aime. A l’écrire, à le scander, à le murmurer un peu plus fort, l’amour. Une année à oser. Voilà, 2016, c’est l’année où l’on regardera vers l’horizon, en tremblant peut-être un peu au début, et puis où on osera.

C’est une année pour transformer sa fragilité en force, sa sensibilité en créativité, pour s’ouvrir encore plus et pour ne pas avoir peur. De soi, de l’inconnu, du monde entier. C’est une année pour courir, pour écrire, pour hurler. C’est une année pour dire je t’aime un peu trop souvent un peu trop fort un peu trop dans les yeux. Regarde-moi, regarde-toi. Une année pour se livrer, se risquer, s’abandonner. C’est une année pour arrêter de vouloir tout contrôler à tout prix. Une année de joyeux bordel, de lâcher-prise et de silence. Une année solaire.

C’est une année pour créer, pour croire en ses rêves, pour les réaliser. Une année pour saisir les mains tendues. Pour sauter dans le vide et sentir son cœur qui implose. C’est une année pour la joie, pour l’insouciance, pour l’amour en capitale et qui illumine. C’est une année pour décrocher les étoiles et les faire briller jusqu’au petit matin.

 

2016, c’est une année pour l’audace et pour les convictions. Pour la confiance retrouvée. En soi, pour soi, envers les autres aussi. C’est une année pour y croire les yeux fermés. Pour s’écorcher. Pour se blesser et se relever la tête haute. Une année pour se dire se murmurer se répéter ne t’en fais pas, tout ira bien.

C’est une année pour les caresses, pour les frissons et le peau à peau. Une année pour se mettre à nu sans rougir et sans baisser les yeux. Une année pour la douceur et pour la bienveillance. Pour les solitudes et les belles rencontres. Une année pour s’émerveiller. Pour la poésie, les étreintes, la spontanéité. Une année pour les baisers volés tard dans la nuit. C’est une année pour pour se confier pour se raconter pour danser jusqu’au petit matin.

 

2016, pour apprendre à s’écouter et s’éveiller. Voilà, une année pour arrêter de penser aux lendemains et commencer à vivre ici et maintenant. Tout doucement. Une année pour la gaité. C’est une année pour ralentir, enfin, et prendre le temps – parce que la vie, elle, tu vois, elle n’attend pas. Une année pour aller à son rythme, pour se retrouver. Pour la légèreté et l’inconscience. Une année pour avoir la patience et la folie de croire en ses rêves.

C’est une année pour croire en la vie, pour dire qu’elle peut être belle, belle et lumineuse. Poétique et joyeuse. Complexe et passionnante. Qu’elle peut parfois aussi être différente de ce que l’on attendait, de ce que l’on avait imaginé et que c’est plutôt bien finalement comme ça. Une année pour se tromper de chemin, pour prendre des petites routes, pour se perdre, pour avoir peur, pour s’éparpiller et pour doucement se retrouver au bout du chemin.

2016, une année pour s’apprivoiser, pour grandir, pour créer des liens. Une année pour avoir le cœur qui bat un peu plus fort et pour se sentir incroyablement vivant.

 

 

Bonjour deux mille seize !

 

flow-21 marrakechmarrakech-1

 


 

Une belle-belle-belle année 2016, à vous, qui me lisez qui commentez qui souriez, qui êtes là et qui m’accompagnez depuis des années. Que cette année soit à votre image belle, joyeuse, enthousiaste, passionnée et surprenante. Folle, douce, tendre et forte à la fois. Lumineuse et créative. Merveilleuse.

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous aimerez aussi
C'est promis

Calendrier de décembre et jolis projets

Calendrier de décembre à imprimer

 

 

Je reviens, tout, tout doucement. Je ne savais pas trop comment revenir ici. Je voulais fabriquer un calendrier de l’avent créatif comme les années précédentes. Et puis, je me suis laissée engloutir par la vie, par le travail, et surtout par les événements qui ont tourné-tourné-tourné dans ma tête. Et même si la vie doit reprendre, elle met, dans les faits, souvent un peu de temps.

Alors, je reviens avec un tout petit peu de retard et avec un calendrier de décembre qui déborde d’étoiles et de douceur. Un calendrier un peu douillet, et tout discret, pour glisser ses rendez-vous et nous accompagner doucement jusqu’en 2016. J’espère qu’il vous plaira, et éparpillera un peu de magie sur votre bureau, dans votre salon, ou votre cuisine.

Vous pouvez télécharger le calendrier de décembre par ici. Il existe en cinq coloris. Comme toujours, j’ai fait une version pour les autres mois de l’année non datée. Je l’aime beaucoup en gris anthracite, je le trouve tout doux.

 

 

Calendrier de décembre à télécharger à imprimer

 


 

Si vous me suivez sur Facebook ou Twitter, vous avez peut-être vu que j’ai préparé et publié des petits bons à imprimer et une liste de Noël sur Le journal de Saxe. J’ai la chance de travailler depuis quelques mois pour Les Éditions de Saxe – une maison d’édition spécialisée, depuis 50 ans, dans les loisirs créatifs.

J’accompagne les Éditions de Saxe au niveau de leur communication en ligne. On réfléchit, ensemble, à une communication créative, inspirante, et humaine. Une communication qui a du sens et qui est finalement à l’image de l’histoire de la maison d’édition. Je crois que ce sont ces trois adjectifs qui la définissent la mieux. Alors, forcément, cela me parle mille fois et c’est drôlement, drôlement chouette de pouvoir y glisser un peu de moi.

Dans ce cadre-là, on a imaginé avec Viviane, la directrice de la maison d’édition, un journal ré-créatif en ligne : Le journal de Saxe. Le journal permettra d’échanger et de partager les coulisses, les inspirations, et les créations de la maison d’édition au fil des jours. J’espère qu’il vous plaira autant qu’il nous plait. On l’a voulu joyeux, coloré, inspirant.

 

Journal - les éditions de Saxe

 


 

Et puis, parce qu’on voulait faire de ce journal ré-créatif, un journal inspirant et joyeux ; on a proposé à cinq blogueuses-inspirantes d’écrire dessus. On les a choisi, avec Viviane, parce qu’on aime bien sûr beaucoup leur créativité et parce qu’elles sont talentueuses ; mais aussi et peut-être finalement surtout pour leur univers, leur enthousiasme et leur personnalité. C’était essentiel pour nous d’avoir des personnes qui se reconnaissent dans l’esprit de la maison. Alors, Célie, Hélène, Jessica, Jessica et Noémi ont répondu, toutes les cinq, par un grand et joyeux oui. Il y a aussi Édith qui nous a rejoint depuis quelques semaines et qui chouchoute la communauté sur les réseaux sociaux.

Et parce que je me suis attachée un peu (beaucoup) à mon bébé, que je l’ai imaginé-rêvé-codé et que je tenais à continuer à grandir un peu avec lui, je fabriquerai aussi des petites choses (coucou la liste de Noël !) à imprimer chaque mois.

Voilà, voilà, je suis toute enthousiaste (cela clignote Saxe Saxe Saxe dans mes petits yeux depuis des semaines et je souris-souris-souris et j’en parle à toutes les personnes qui me croisent et je me suis mise au Kirigami et on a mille projets-idées avec Viviane et je fusionne avec le DIY). J’avais tout hâte de vous en parler, de le partager avec vous et de lire vos retours. J’espère que ce journal ré-créatif vous plaira et vous inspirera.

C’est un joli projet et j’ai la chance d’être entourée de personnes formidables, douées, enthousiastes – et qui me font confiance les yeux fermés  : alors, cela peut ne faire que des étincelles, non ?

 

 

 

Calendrier de décembre à télécharger à imprimerCalendrier de décembre à télécharger gratuitementCalendrier de décembre à télécharger gratuitementCalendrier de décembre à télécharger gratuitementCalendrier de décembre à télécharger gratuitementCalendrier de décembre à télécharger gratuitement

Calendrier de décembre à télécharger gratuitementCalendrier de décembre à télécharger gratuitement
Calendrier de décembre à télécharger gratuitementCalendrier de décembre à télécharger gratuitement

TÉLÉCHARGER Les calendriers

(et pour télécharger la liste de Noël et les petits bons pour guider le père-Noël aussi)

 


 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous aimerez aussi
C'est promis