Calendrier du mois de juillet à imprimer !

Calendrier des vacances

Il y a comme un air de vacances qui se glisse dans mes journées depuis quelques semaines. J’aime plus que tout cette ambiance estivale, ce mélange de vacances-travail-mojito qui rend le quotidien tout à coup un peu plus joyeux – et qui me rend étrangement toujours plus efficace. J’aime ces journées et soirées qui s’étirent et semblent ne jamais vouloir vraiment finir, ces petits matins où l’on se réveille avec la lumière du jour un peu trop forte. Ces déjeuners improvisés en terrasse et ces balades quand la température descend de quelques degrés.

Je vous propose un calendrier jaune soleil et bleu océan pour vous accompagner tout au long de ce mois de juillet – il reprend finalement les couleurs de cet organisateur de menu. Un calendrier assez épuré : avec la chaleur, je crois qu’on a tous envie de simplicité et de choses légères (et de crème glacée au spéculoos). Comme toujours, j’ai glissé une version non datée que vous pourrez utiliser les mois suivants.

Vous pouvez télécharger l’organisateur ensoleillé par ici. Il contient le calendrier de juillet et les versions non datées.

Et pour une fois, je ne suis même pas en retard (youpi !).

 

Calendrier de juillet à télécharger gratuitement Organisateur mensuel type scandinave à téléchargerCalendrier scandinave à télécharger
 

Et la petite photographie d’Holly qui prend son travail toujours très au sérieux :

Calendrier gratuit en ligneTélécharger le PDF complet

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous aimerez aussi
C'est promis

Le retour à Toulouse

Fleuriste Poppy Figue à Toulouse


Sentir à nouveau, et comme la première fois où je l’ai visité, l’odeur du parquet en ouvrant la porte. Respirer. Lentement. Prendre le temps. Savoir déjà que cette odeur sera éphémère, et que dans quelques minutes à peine, je ne la percevrai presque plus. Déposer le sac à pois dans le l’entrée. Le courrier, sur la table à manger. Les clefs, sur le nuage. Remplir la gamelle d’eau fraiche pour Holly. Ouvrir les yeux. Dans le salon, s’attendrir devant le tableau de la jeune fille à la marinière. Le découvrir à nouveau. S’émerveiller. Observer les plantes qui ont grandi durant mon absence, et qui ont un peu soif.

Ouvrir les persiennes et savourer la luminosité retrouvée. Le soleil qui glisse sur le parquet et l’air frais du petit matin sur la peau. Allumer la bougie à vanille sur la petite table blanche de la terrasse. Faire chauffer de l’eau. Arroser les plantes. Siroter un thé en ouvrant le courrier des trois dernières semaines. Sourire devant la petite carte manuscrite et les mots tout doux. La trouver parfaite. La glisser à l’intérieur du moleskine pour la garder près de soi.

Puis, doucement, ranger les affaires dans la penderie. Se souvenir qu’on les glissera à nouveau dans le même sac, dans quelques jours, pour aller voir la mer. Sourire. Aimer plus que tout cette vie-là. Cette vie faite d’aller et retour, de regard au dessus des nuages, d’émotions partagées.

 

joli-mois-de-mai-9joli-mois-de-mai-8freelance-appartement-toulouse


Avec Holly, faire le tour du quartier. Croiser les mêmes visages, les mêmes sourires, les mêmes odeurs. Sourire, aussi, en retour. Les minuscules habitudes, les habitudes joyeuses. Et, savoir à ce moment-là que c’est ici notre maison à nous. Dans ces sourires-là, ces visages de presqu’inconnus et ces odeurs croisées emmêlées aimées. Comme toujours, s’arrêter chez la fleuriste sur la place au bout de la rue. Comme toujours, faire une escale à la boulangerie en face. Comme toujours, prendre deux croissants au beurre qui sentent bons les petits matins. Le soleil un peu plus fort sur la peau au retour. Le laisser nous caraméliser.

Plus tard, aller au marché et rentrer avec beaucoup trop de fruits et de légumes pour deux. Retrouver son bureau sa cuisine son lit, son nid à soi. Prendre le temps, à nouveau, de cuisiner pour deux. Pour le gouter, grignoter une tarte à l’avocat et au citron confectionnée quelques heures auparavant. Le soir, allumer la musique et les petites lumières qui donnent cette ambiance douce douce douce que j’aime tant. Prendre l’apéritif sur la terrasse en observant le soleil s’endormir. Observer les couleurs du ciel et attendre les rires des voisins.

Préparer un plateau repas tout simple et regarder, ensemble, un film un peu niais. Se blottir l’un contre l’autre. Sentir le bonheur grimper en soi.

 

appartement en location à toulouseappartement-toulouse-decoration appartement-toulouse-locationBouledogue français, toulouse


 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous aimerez aussi
C'est promis

Un peu à l’Est – Metz et Luxembourg

Metz week-end romantique

Parfois, le temps semble s’évaporer. A l’Est, on a nos petites habitudes. La promenade, chaque matin, avec Holly. Les yeux qui pétillent, on découvre la ville. Le grand parc à quelques minutes qui donne l’impression d’être à la campagne et la rue avec les appartements aux belles façades, tout à coté, qui me font chaque jour lever les yeux. La boulangerie qui sent un peu trop bon pour ne pas s’y arrêter et la librairie qui ouvre à peine. On prend le temps. Chaque jour, on continue de découvrir. De savourer ce quotidien éphémère.

La journée, je travaille sur le lit la table basse le canapé. Rarement, sur la grande table. La chaise trop basse, le table trop haute. J’ouvre les fenêtres et je mets de la musique. Einaudi, Jain, Joplin. Je colle des post-it des polaroids des souvenirs sur les murs. J’apprivoise l’espace. Je le colore. J’y glisse un peu de nous. Je savoure ma chance de pouvoir travailler de n’importe où.

Quelquefois, vers onze heures, on va au petit salon de thé de l’autre coté de la ville. A l’intérieur, tout semble si calme si parfait. A sa place. Un thé, une part de cheesecake et un grand bol d’eau pour Holly. Le serveur a toujours un mot, un sourire, une caresse. Doucement, on se sent un peu chez nous ici aussi. Alors, je sors l’ordinateur et continue d’avancer sur les projets. Holly ronronne. Depuis que les beaux jours sont arrivés, la vie semble plus douce. Sur le chemin du retour, on prend le temps de regarder le ciel et d’acheter quelques pivoines au fleuriste au bout de la rue.

 

metz-week-end-romantique-29 metz-week-end-romantique-28 metz-week-end-romantique-9 luxembourg-week-end-romantique-15luxembourg-week-end-romantique-11Où boire un verre à Luxembourg ? Ikki barVisiter le grund, ancienne brasserie, à LuxembougOù boire un coktail à LuxembourgLuxembourg tourisme en amoureux

Quand on arrive à l’appartement, il est un peu plus de midi. Je lis écris dessine. Holly tout contre moi, toujours. On prend le temps. D’ici, les séances de yoga semblent plus simples. Presque plus naturelles. Cela sent un peu les vacances. Un peu l’été aussi. L’après-midi, l’ordinateur sur les genoux.

Vers dix-sept heures, parfois, on part à la découverte d’un quartier d’un lieu d’un parc. Parfois, je rejoins Anthony à la sortie de son travail. Sur le chemin, je guète toujours le paysage. Les yeux qui brillent et le sourire aux lèvres. Au soleil, on prend un verre et on se raconte nos journées. Ici, on n’est pas vraiment des touristes, pas vraiment des habitants non plus. On est dans l’entre deux. Alors, on savoure ce statut un peu particulier. On a les yeux un peu plus ouverts. Un peu plus lumineux. On est attentifs. On programme mille choses à voir pour les jours à venir. On se surprend à s’arrêter prendre une deux trois photographies. C’est doux.

Je souris quand une inconnue me demande où se trouve la poste et que je ne sais lui indiquer la bonne direction avec assurance. Le week-end, on découvre la région. On apprend à l’aimer aussi. A la regarder avec bienveillance. On profite. Parce qu’on rentre bientôt, parce qu’il y a tant à découvrir, parce que les journées passent vites vites vites.

Je me demande ce que serait la vie si on décidait de poser nos bagages à Luxembourg Metz Arlon. Je pense aux hivers glaciaux et aux marchés de Noël sublimes. A la difficulté, peut-être, de tisser des liens et au manque de luminosité dès l’automne. Je frisonne. J’imagine aussi la Belgique l’Allemagne la Hollande à découvrir en quelques heures de voiture. Je souris. Le quotidien à tisser, à se confectionner, à nouveau tous les trois.

Samedi, on rentre à la maison.

 

Tourisme en amoureux à Luxembourg villeLuxembourg ville en amoureuxLuxembourg, découvrir en amoureux S'installer à Luxembourg ville Vivre à Luxembourg ville
Restaurant l'instant à MetzMetz, salon de thé l'instant Metz en amoureuxMetz en amoureuxMetz, Bacci restaurant italien à MetzMetz, Maison bacci, meilleur italien à MetzMetz, week-end romantiquePalais grand ducal Week-end romantique à LuxembourgSéjour romantique à LuxembourgLuxembourg - palais grand ducal metz-week-end-romantique-2

 

Informations pratiques sur Metz et Luxembourg-ville

  • Où déjeuner et goûter à Metz ? Sans hésiter et mon gros coup de coeur sur Metz, allez à l’Instant. J’en parle un peu à tout le monde avec des étoiles des coeurs des soleils dans les yeux (rien que ça). Allez-y !
  • Où manger italien à Metz ? Allez à la Maison Bacci pour un repas italien absolument parfait. Pour une soirée tapas, ou un déjeuner rapide, je vous conseille la casa Ricci, rue Sainte Marie. Vous trouverez dans cette rue plusieurs bars et restaurants d’ailleurs.
  • Où diner à Metz ? A l’Esplanade (merci Margaux pour la découverte !) pour une jolie vue et des produits de qualité. A l’Esprit Gourmand pour un diner drôlement gourmand donc !
  • Où boire un verre à Metz  ? Rendez-vous dans la rue Sainte-Marie. Pour un Mojito, c’est à St Germain et BSM. Pour une bière, au fût à Mesure – vous vous servez vous-même votre bière. Pour du vin italien et une planche de tapas, direction la Casa Ricci.
  • Que gouter à Metz absolument ? Ne partez pas, sans vous être arrêté Aux merveilleux de Fred (j’ai tout mangé avant de le prendre en photo, mais c’est aussi bon que beau, c’est promis !). Profitez-en pour remonter la rue Taison et découvrir les petites boutiques de créateurs (et arrêtez-vous à l’Instant si vous avez encore un petit creux). Si vous aimez les cupcakes et les patisseries américaines, vous pouvez allez à la Coffeeserie, rue de la tête d’Or, les yeux fermés.
  • Que voir à Metz ? Bien sûr, le centre Pompidou de Metz. Prenez le temps de découvrir le quartier impérial avec ses beaux bâtiments à coté de la gare. Découvrez aussi le centre-ville ancien et sa jolie vue sur la Moselle du pont des Morts, si vous aimez les grands espaces, préparez un pique-nique et allez le déguster au parc de Seille.

 

  • Où boire un verre à Luxembourg ville  ? Dans le Grund, à l’ancienne brasserie Mousel. Parce que c’est drôlement joli et qu’il y a plein de bars et de restaurants avec différentes ambiances. J’ai une préférence pour l’Ikki et ses cocktails parfaits. Pour une bière, allez plutôt à la Big beer Company. Pour profiter d’une vue panoramique, allez au Sud. Si vous vous désirez prolonger la soirée par un restaurant, vous pourrez ensuite aller à l’Ukulele pour un restaurant thaïlandais ou à Maybe Not Bob’s pour un burger. Pour profiter d’une vue sur le palais grand ducal, arrêtez-vous à la ville haute boire un mojito au Go Ten, rue du marché-aux-Herbes. Vous trouverez plein de bars animés dans cette rue.
  • Où diner à Luxembourg ville ? Pour manger mexicain, on réserve chez Mamacita (merci, merci Anaelle !). On m’a conseillé à plusieurs reprises Yamayu Santatsu pour un japonais et Mosconi pour une escapade italienne (on va devoir se dépêcher pour tester ou être obligés de revenir !).
  • Où déjeuner et gouter à Luxembourg ville ? Direction la jolie rue du Nord à quelques minutes du palais grand ducal. Vous aurez le choix entre des pizzas au feu de bois chez Onesto ou au Konrad café pour un déjeuner – ou goûter – aux airs américains et à la décoration parfaite. Les deux sont aussi ouverts le soir.
  • Que gouter absolument à Luxembourg ville ? Arrêtez-vous déguster un gâteau de chez Chocolate House et ramenez quelques sucreries d’Oberweis.
  • Que voir à Luxembourg ville ? Découvrir la ville haute et la ville basse en suivant le chemin de la Corniche et en passant par le Grund. Découvrir le palais grand ducal et faire un tour au Mudam (musée d’art moderne) et au musée national d’histoire et d’art.

 

Vous nous glissez vos endroits chouchous dans les commentaires ?

 

 

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous aimerez aussi
C'est promis