Un week-end à Milan (partie 2)

 

Dès le matin, le soleil surplombait Milan. La journée s’annonçait chaude et belle comme nous l’avions espéré la veille. Les journées ensoleillées de septembre ont toujours un goût particulier. On sait bien que les températures élevées ne sont alors qu’une parenthèse, qu’une question de minutes avant que l’automne bouscule à nouveau. Alors, on en profite. On savoure. Il nous arrive parfois même d’oser ronchonner contre ce soleil trop sûr de lui. Pourtant dès qu’il s’éloigne, on le regrette déjà.

On a décidé de commencer notre balade par la célèbre piazza del Duomo. La piazza del Duomo est le coeur névralgique de Milan. La place frappe tout de suite par sa beauté architecturale. Chaque jour, des centaines de milanais et de touristes d’un jour, se croisent. Ici, même si la place déborde de personnes venant des quatre coins du monde et par je ne sais quelle magie, on s’y sent toujours léger. On n’y étouffe pas.

Vous êtes prêt ? Je vous emmène !

Regardez en face de vous, vous pouvez voir  le Duomo. C’est immense, n’est-ce-pas ? C’est une des plus grandes, et pour beaucoup la plus belle des cathédrales en Europe . Maintenant, tournez la tête vers la droite, voici le palais royal. Enfin, jetez un regard vers la gauche, l’arc de Triomphe imposant que vous apercevez est l’entrée de la galeria Emmanuelle II. C’est le haut lieu de shopping milanais. C’est beau. Maintenant, vous pouvez regarder le ciel, il est bleu. Si bleu. Souriez, vous êtes à Milan.

Et surtout, ne vous arrêtez pas : marchez, regardez, admirez ! Si vous vous arrêtez, des vendeurs de fortune risquent de vous tomber dessus et chercher alors à vous vendre tout et n’importe quoi – du maïs pour attirer des pigeons, des bracelets brésiliens et autres bidules farfelus ! -. Cela briserait le cocon douillet dans lequel vous vous êtes lové, alors surtout ne vous arrêtez pas.

Voilà, vous êtes déjà arrivé à l’entrée du Dôme.

 

Le Duomo

 


Le Duomo  est la cathédrale gothique de Milan, et plus largement le symbole de la ville. Elle est impressionnante à la fois par sa grandeur et par le travail très fin et complexe qui caractérise son architecture. On compte plus de 136 flèches et plus de 2000 statues en marbre blanc qui ornent la cathédrale de l’extérieur. C’est d’ailleurs pour cela qu’on la surnomme le « hérisson de marbre ».

La façade en dentelle de pierres gothiques, les portes immenses, et sa grandeur monumentale rendent cette cathédrale unique, paradoxale et fascinante. Elle paraît à la fois imposante par son immensité et légère par tous ses détails si tenus.

Il est possible de visiter l’intérieur de celle-ci mais aussi de monter sur son toit afin d’admirer de plus près toute la beauté de son architecture et de profiter d’une vue panoramique de  Milan. Afin de visiter l’intérieur de la cathédrale, il ne faut porter ni jupe courte, ni décolleté, ni laisser entrevoir les épaules dénudées. L’entrée est très contrôlée. A l’intérieur, la cathédrale est sobre et simple. Je vous conseille d’admirer tout particulièrement les vitraux datant du XVème et XVIème siècle, je les ai trouvé fascinants.

N’hésitez pas à visiter les toits du Dôme. Du haut des clochers,  on se sent tout minuscule face à 500 ans de travail. On y admire le Dôme, le travail sur la pierre, la vue imprenable sur Milan. Et puis, c’est si  beau. Vraiment.
Si vous avez le temps, je vous conseille de passer aussi devant à la nuit tombée. La cathédrale s’illumine alors et renvoie de belles couleurs, et encore une fois, c’est sublime.

 

Galeria Emmanuelle II

 

En sortant du Duomo, si l’on tourne la tête vers la droite, on peut apercevoir la Galeria Emmanuelle II. De style baroque, elle dénote avec le Duomo plus gothique. Elle s’ouvre par un arc de Triomphe majestueux et imposant, qui donne tout de suite le ton. La Galeria Emmanuelle II a été érigé en l’honneur du roi à la fin du XIXème siècle. On retrouve dans la galerie de nombreux restaurants et boutiques de luxe. Les arcades et la coupole de fer et de verre au centre de la galerie rendent la galerie fascinante et prestigieuse. Bref, c’est royal.

La fin de la galerie Emmanuelle II s’ouvre sur la piazza de la Scala où se situe l’opéra éponyme. Cela tombe bien, c’est là où je vous emmène au prochain billet !

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous aimerez aussi
C'est promis

Vos commentaires
sont des petites douceurs
Mille mercis à vous

  1. Cette cathédrale est vraiment magnifique, et les petits détails en photos nous permettent de nous en rendre compte. Ce doit être un très bel endroit.
    Bises

    Répondre
  2. Bonjour MAy ! OUi ce cartier-là de la ville est très sympa : les belles vitrines des boutiques de luxe, des maisons, rues, ambiances sympa. Nous sommes montés sur le toit de la cathédrale et effectivement c’est impressionnant. Ensuite, à la galerie Emmanuelle nous y sommes tombés pendant un match de coupe du monde ou d’europe, et là la rumeur était sans pareil : il y avait un écran géant devant lequel tous les italiens étaient en masse pour visionner le match : les clodos, les hommes d’affaires, même combat ! C’était un peu magique.
    ET puis j’ai plein de souvenirs de nos sorties nocturnes également.
    J’espère que vous vous y êtes plus autant que nous !
    bisous

    Répondre
    • May

      Hello !

      Ce quartier, c’est vraiment le coeur de Milan. Comme toi je crois, j’ai apprécié que cela ne soit pas seulement un quartier touristique. On croise aussi beaucoup de milanais de tout horizon. C’est très agréable. Et puis, c’est aussi très beau.
      Cela nous a beaucoup plus. Il nous tarde déjà de retourner en Italie pour tout de dire.

      Je te souhaite un bon dimanche !

      Répondre
  3. kat

    Tu sais si bien nous faire déambuler avec toi dans tes jolis souvenirs :) merci!

    Répondre
    • May

      Merci beaucoup Katia. C’est toujours rassurant. J’essaye de ne pas faire des articles trop « plats », c’est un peu dur surtout que je n’y suis restée qu’un week-end et je n’ai pas vraiment eu le temps de m’imprégner vraiment des lieux.

      T’embrasse, fort.

      Répondre
  4. Ça me rappelle un voyage en Italie en 1987 et nous avions visité Milan. J’en garde un très beau souvenir.

    Répondre
    • May

      Milan n’a alors pas changé. Elle est toujours aussi belle.

      Bon dimanche !

      Répondre
    • May

      Ahah, l’horreur !
      (moi aussi, je me suis arrêtée si cela peut te rassurer, mais j’ai vite vite compris qu’il fallait que j’avance à nouveau si je voulais pas mourir sous les vendeurs de fortune)

      Répondre
    • May

      Ah bah, c’est chouette ça.
      Si tu as l’occasion, je ne peux que te conseiller d’y aller. Tu verras, c’est chouette comme tout.

      Répondre
  5. Excellent billet.
    Je viens de lire tes différents billets sur Milan, tous très intéressants.
    Hélas pour ma part, j’y suis allé en août, très beau temps mais la ville était un peu morte car beaucoup de boutiques/restaurants étaient fermés :(

    Le Duomo est en effet le centre névralgique de Milan et il est très photogénique. La vue depuis le toit du Duomo est grandiose!

    Répondre

Déposez un commentaire
et souriez, vous êtes fantastique

  • (ne sera pas publié)