Note du jeudi,

Il fait toujours aussi froid. L’écharpe devient ma seconde. peau. Et, malgré tout, je tremble. Je grelote comme un petit chat apeuré, comme des mains qui se posent sur un autre corps pour la première fois. C’est le même manège tremblant, sans le bonheur, sans le soleil sous la peau au cœur de la vie-même. Parfois, il m’arrive de m’interroger sur l’origine du froid. Provient-il de l’intérieur ou de l’extérieur? Serait-il enfouit à l’intérieur de mes os? Sous mon sourire?

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous aimerez aussi
C'est promis

Note du mercredi avant logique,

les mois s’écoulent et je m’absorbe. Parfois, il m’arrive de sursauter, parfois, j’ai même l’impression que la lumière s’allume enfin. Mais, ce n’est toujours qu’un mirage, qu’une illusion parfaite et de courte durée. Je m’en veux bien trop souvent pour tout, pour rien parce que si je n’avais pas fait ça comme ça peut-être que, alors peut-être et seulement peut-être que cela serait différent, peut-être qu’il ferait un peu plus clair ici, un peu plus jours.
Je voudrais avoir la capacité à me soustraire mais je ne l’ai pas. Je dois rester présente au monde, et c’est dur. Je me dissous dans l’air, je me dilue dans l’eau. Il y a bien trop de « peut-être », de points d’interrogation et de doutes pour avancer. Je le sais, mais pourtant.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous aimerez aussi
C'est promis

Neuf petits mois que mes yeux pétillent.
Neuf.
Neuf, ça sonne comme le rêve.
Comme un sourire suspendu au milieu de l’infini.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous aimerez aussi
C'est promis