Une semaine à Rome,(2)


Rome, la belle

Je crois avoir un peu plus de mal à conter Rome que d’autres villes. Sûrement en partie, parce que beaucoup de choses se passent au niveau du ressenti et des sentiments. Là où, les mots ont souvent du mal à arriver. Les jolies images sont là. Pourtant, elles ne reflètent pas vraiment la beauté de Rome.

Plusieurs d’entre vous m’ont demandé des adresses, des lieux à ne pas rater et des endroits où il faudrait ouvrir les yeux en géant. Je n’ai pas vraiment de réponses. Je n’avais pas vraiment préparé ce voyage. J’ai toujours en tête qu’une ville s’apprend en marchant. En découvrant, en se perdant, en se retrouvant le nez en l’air et le sourire au bord des lèvres.

Alors voilà, j’ai marché. On a marché, énormément. Et, j’ai aimé me perdre dans les ruelles de Rome. Il y a des villes qui ne brillent que par leurs grandes avenues. A Rome, j’ai préféré les autres. Ces ruelles plus étroites, dans l’ombre. C’est dans ces rues-là que j’ai ressenti que j’étais à Rome vraiment. Par des détails et des virgules à la fois si minuscules et si significatives.

Rome est une ville colorée, poétique. Et si elle déborde d’histoire, elle est avant tout vivante. Alors, ouvrir les yeux et ne pas avoir peur de se perdre et d’avoir un peu trop mal aux jambes pourrait être mon premier conseil.

J’ai trouvé les romains très accueillants et chaleureux. Tous, ont fait des efforts pour me comprendre alors que mon italien est encore bien souvent bancal. Tous, ont eu un mot gentil ou des conseils bienveillants. Alors, cela serait peut-être le second et le dernier conseil de cet article: surtout, n’hésitez pas à échanger, parler, demander des conseils. C’est en grande partie ces habitants qui font la richesse d’une ville et cela serait bien dommage de passer à coté.

Enfin et bien sûr, il y a toute une ribambelle de monuments à découvrir enfin de ses propres yeux. Là, tout de suite, je pense à la Rome Antique, au Vatican, au Panthéon. A la Villa d’Este, au Vittoriano. A vrai dire, j’ai peur de ne pas avoir grand chose à ajouter que vous pourrez lire ici ou là. Profitez, ouvrez grand les yeux, marchez.

Alors on dit que je vais essayer. Il y a aura sûrement deux ou trois articles presque rien sur Rome et des endroits que j’ai appréciés qui vont arriver.

 

 


Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous aimerez aussi
C'est promis

Vos commentaires
sont des petites douceurs
Mille mercis à vous

    • May

      Si tu as l’occasion d’y aller, je ne peux que te le conseiller. C’est une ville où il fait bon vivre et se reposer.

      A bientôt !

      Répondre
  1. Hello May !
    Tes lignes donnent juste envie d’aller là s’y perdre, le temps d’une ballade en amoureux.
    J’aime ton récit car il est dépaysant, simple, décris comme un joli conte original.
    Les photos sont très belles elles aussi.
    Par moments, j’ai l’impression de ressentir les souvenirs du film “Mange, Prie, Aime”.
    En tout cas, j’espère pouvoir aussi une fois visiter ces lieux somptueux, comme ils en ont l’air, et empreints de poésie.
    Merci pour cette jolie promenade :)
    Bises

    Répondre
    • May

      Hello Audrey,

      Tu trouves toujours un petit mot gentil dans tes commentaires (et après, je souris comme une débile). J’avais beaucoup aimé Mange, Prie, Aime. J’en ai peut-être conservé quelques bouts du livre en moi.

      J’espère que tu auras également l’occasion d’y aller. C’est, je crois, un dès voyages à faire en Europe.

      Belle journée !

      Répondre
  2. J’ai gardé un merveilleux souvenir de Rome, je crois comme toi que le meilleur moyen de découvrir une ville et de s’y perdre.

    Répondre
    • May

      On est bien d’accord. Cela permet de voir autre chose que la ville touristique, cela permet aussi de revenir sur ces pas trop de fois parce qu’on s’est perdu et de commencer à approprier à tâtons les lieux.
      Si on a un chemin tout tracé, cela va bien trop vite pour prendre ses marques.

      Répondre
  3. Merci pour ces quelques jolis clichés, à travers tes photos, c’est mon propre petit tour à Rome dans lequel je suis projetée…
    J’espère que d’autres articles viendront compléter celui-ci ^^
    Bises.

    Répondre
    • May

      Oui, je vais essayer de les rédiger (enfin, ils sont déjà à moitié rédigés dans mes brouillons à vrai dire).
      Il faut que je trouve le temps (toujours lui).

      Bises Célie et à bientôt !

      Répondre
  4. Magnifique !! Je suis allée à Rome quelques jours également au début du mois d’avril. Autant te dire que tes photos me rappellent les 1000 jolies choses que j’ai pu voir dans cette ville. Et cette fameuse boutique de Pinocchio en particulier. Très jolies photos en tout cas et ton blog est vraiment très joli.

    Répondre
    • May

      On aurait presque pu se croiser !
      J’ai beaucoup aimé l’atmosphère de cette boutique aussi.

      Et puis merci beaucoup pour ce commentaire tout doux.

      Répondre
  5. kat

    Quelques photos, quelques mots et lignes pour essayer de résumer une ville qui a l’air majestueuse.Je me rappelle encore de me cousin et sa femme qui n’ont pas réussi à trouver les mots pour nous décrire leur émotions et ressentis de cette ville.
    On a vraiment envie de suivre tes conseils, et de filer marcher à n’en plus finir, se perdre dans les ruelles de cette ville qui a l’air magnifique.
    Une idée de voyage de noce qui est sur notre liste des destinations pas trop loin ;) que ce soit pour cette occasion ou pour une autre, il est sûr que je veux aller découvrir cette ville d’Italie qui me fait de l’oeil comme certaines autres villes de ce pays! :)

    Répondre
    • May

      Vous allez partir à Venise pour votre voyage de noces ?
      Cela s’annonce chouette-chouette. Et oui, Rome est une ville à visiter. :)

      Répondre
  6. Oh tu me donnes envie…. Mais je viens juste de rentrer de vacances :'( Faut que je prennes mon mal en patience. En tout cas cette ville à l’aire magnifique !

    Répondre
    • May

      Je crois que plus on part, plus on a envie de partir. Je ne pense un peu qu’à ça en ce moment d’ailleurs. :D

      Répondre
  7. Un récit très poétique et de très belles photos…j’ai beaucoup aimé la toscane et la dolce vita italienne et j’espère un jour me perdre moi aussi dans les ruelles de Rome et m’imprégner de l’atmosphère!

    Répondre
    • May

      Je ne suis jamais allée en Toscane. J’espère aussi avoir l’occasion d’y aller (enfin j’espère aller à tellement d’endroits). Bref, j’espère que tu auras l’occasion d’y aller et de voir de tes propres yeux comme c’est chouette !

      Répondre
  8. De biens belles images qui me rappellent mon premier voyage avec mon amoureux d’alors devenu mari d’aujourd’hui, après une belle demande un soir pluvieux au pied du Colisée…Rome, ce sera toujours ça, pour moi…

    Répondre
  9. Oh! Je visite comme toi! Le nez en l’air et les yeux qui voudraient pouvoir regarder devant et derrière en même temps. J’ai toujours une idée de là où je veux aller et ensuite, je m’enfonce et je me perds. Sinon, il me manque toujours quelque chose…
    Les photos sont magnifiques et je crois qu’aujourd’hui si on me demandait ce que je voudrais faire plus tard, ma réponse tiendrait en un mot. Voyager.
    J’espère que tu te portes bien! (une enveloppe part bientôt)

    Répondre
  10. Toi et tes photos, vous faîtes rêver… C’est fou! Et moi qui rêve d’Italie depuis des mois. Me voilà servie!

    Stacey

    Répondre
    • May

      J’espère que tu auras l’occasion d’y aller bien vite pour voir tout ça de tes propres yeux. C’est quand même beaucoup plus joli en vrai !

      Répondre
    • May

      Voilà, tu viens de me donner à nouveau envie de bons petits plats italiens. C’est d’ailleurs toujours assez difficile le retour en France et le sevrage aux petits plats italiens. :D

      Répondre
  11. Bravo pour ton article, et pour le conseil de parler avec les gens : bien trop de touristes n’osent pas parler, voire partent avec des a-priori sur la population locale. A Rome, les chauffeurs de bus indiquent volontiers les arrêts à qui le leur demande, les commerçants sont sympa et les gens dans la rue prêts à conseiller. Il faut oser …

    Répondre
    • May

      Oui, c’est important de parler. J’imagine que cela est compliqué quand on ne parle pas de langues étrangères (il a toujours les gestes). Je crois qu’une fois que l’on a vécu quelques temps à l’étranger, on comprend tout de suite l’importance de l’échange pour entrer vraiment dans une culture (et pas seulement la survoler) et on ose aussi plus facilement. :)

      Répondre
      • Droga Lilly,zajrzaÅ‚am po przeczytaniu Twojego komentarza ;) Dalej czekam na grudzieÅ„ :PChociaż nie przeczÄ™ – zÅ‚oto, brokat, malowane szkÅ‚o, gwiazdki, choineczki itp powoli zaczynajÄ… Å›nić mi siÄ™ po nocach ;)Pozdrawiam CiÄ™ serdecznie,xoxoS

        Répondre
  12. Rome est une des villes les plus denses à visiter, beaucoup beaucoup de choses à voir. Difficile à résumer …

    Répondre
  13. Rome est une ville que j’ai adorée. Ses petites ruelles pavées, la douceur de vivre qui y règne quand on s’y promène ou s’y perd, l’architecture, la nourriture. Rome et son histoire.
    Tu me donnes envie d’y retourner, et de me laisser charmer à nouveau. Tes photos sont superbes.

    Répondre
    • May

      J’aimerais beaucoup y retourner aussi. C’est d’ailleurs le gros problème avec les voyages. Plus on voyage, plus on s’attache à des lieux et plus on a envie d’y retourner/et de continuer à découvrir.

      Rome, j’aimerai y retourner en ayant un peu plus de temps devant moi je crois. Pour prendre, vraiment le temps.

      Répondre
  14. encore une fois je suis charmée par tes mots et tes photos. j’aime comme tu associes tous ces clichés. J’ai vu que tu avais fais ton ERASMUS à Valencia, si l’envie t’en dit viens jeter un oeil à mon tout premier post sur la belle ville, mi nueva casa : http://allons-y-alonzo.blogspot.com.es/
    A bientôt

    Répondre
    • May

      Hiiiiii, je vais voir ça tout de suite ! (la fille qui n’a toujours pas fait son deuil de son année Erasmus)

      Répondre
  15. Comme je te comprends… J’ai du mal à mettre des mots sur mon voyage de 3 semaines en Australie. Tellement d’images, de sensations, de découvertes… Tout est là, mais les mots ne viennent pas ! Et quand on me demande comment c’était, je me retrouve comme une nouille à répondre “superbe !”, “magnifique !” ou “vraiment à faire dans une vie !”.
    C’est si difficile de conter un voyage, de retranscrire la façon d’avoir profité de cet ailleurs. :)

    Répondre
    • May

      Ahah, je ressens la même chose.
      On se trouve tout bête à dire juste que c’est “chouette”, alors que c’est tellement plus. Tellement que les mots justes sont compliqués à trouver.

      Bises demoiselle !

      Répondre
    • May

      C’est le but. Cela fait du bien de rêver un peu. Cela adoucit le quotidien. :)

      Répondre
  16. Je garde un souvenir doux et délicat de Rome où j’y fais mon année Erasmus :)
    Les petites ruelles fraîches quand au mois d’Aout la température avoisine 40°, le Trastevere, l’Ambassade de France le soir de la défaite de l’équipe nationale en Coupe d’Europe, le Colisée de nuit, les trattoria antiques et les gens, tellement gentils !!
    Je comprends ton ressenti, je le vis encore aujourd’hui :)

    Mag

    Répondre
    • May

      Rome cela doit être une chouette ville pour partir en Erasmus. Cela doit être tout douillet.

      Cela ne te manque pas trop ?

      Répondre
  17. merci … merci pour avoir mis en mots ce que je ressent pour cette ville !
    et je suis fière d’avoir en commun cette photo (que l’on retrouve en bas à gauche, mais dont je ne me souviens plus du nom), en commun … car nous avons … levé le nez au même endroit ;o))

    Répondre
    • May

      Hihi, c’est marrant pour la photographie. Lorsque j’ai lu ton commentaire, j’étais sur mon iPhone et je n’avais pas vraiment accès à la photographie tout de suite. Je me souvenais plus laquelle était dans le coin gauche. :)

      On va dire que ce sont les grands esprits qui se rencontrent !

      Répondre
  18. Merci pour ces belles photos ! Je suis d’accord avec toi la meilleure façon de découvrir une ville c’est de marcher et de parler aux gens (enfin d’essayer, je suis la reine du mime)

    Répondre
    • May

      Moi aussi, je suis la reine du mime. Je tiens ça de mon année Erasmus où aucun de mes colocs ne parlaient la même langue.

      On se sent parfois un brin ridicule mais cela reste dès plus efficace ! :D

      Répondre
    • May

      Merci Julie !
      Pour le questionnaire, j’essaierai de trouver le temps pour y répondre, mais je te ne promets rien. Je manque beaucoup trop de temps en ce moment. :)

      A bientôt !

      Répondre
    • May

      Moi aussi, je voudrais bien y retourner (qu’est-ce qu’il me tarde les vacances !)

      Répondre

Déposez un commentaire
et souriez, vous êtes fantastique

  • (ne sera pas publié)