Commander une version papier – Un joli conte

Commander le numéro 2

 

La question de l’impression est une question qui revient souvent : de vous, de nous, de notre entourage lorsqu’on en parle. Pouvoir tenir son magazine entre ses mains est une sensation incroyable. C’est notre travail qui devient enfin bien réel et qui s’offre à nos doigts. On peut le partager plus facilement, dire “regarde, c’est moi qui l’ai fait !” avec des paillettes dans les yeux.

On a beaucoup hésité. L’impression, en petite quantité, est particulièrement coûteuse. On en a parlé autour de nous. L’idéal serait de pouvoir financer un grand nombre d’exemplaires et vous permettre ensuite de les acheter. Cela ferait chuter les prix. Vous l’aurez compris, c’est un peu compliqué sur un magazine où il n’y aucune publicité et sans économies personnelles importantes. L’impression d’un magazine, d’une soixante dizaine de pages, revient en moyenne entre 10 et plus de 25 euros en fonction du format et de la qualité. A cela, il faut bien sûr ajouter les frais postaux.

Au départ, on trouvait ça un peu absurde, un peu osé, de vous demander une telle somme pour notre joli conte. Alors, pour le premier, on en a fait imprimer seulement quelques exemplaires pour nous, pour nos fabuleuses contributrices et quelques uns pour vous aussi à gagner. Cela a été un investissement important pour nous. Et puis, l’idée a fait son chemin. Vous nous l’avez demandé souvent.

Pour le numéro 2, on a eu une minuscule idée. Elle ne nous convient pas encore tout à fait mais on s’est dit que c’était déjà ça de pris. On est passées par Peecho.com pour imprimer nos propres exemplaires. On a fait plusieurs tests avec différents imprimeurs physiques et sur le web. C’est cette possibilité qui nous a finalement le plus convaincu : simple, rapide et la qualité est au rendez-vous. On s’est alors dit qu’on allait directement vous mettre en contact avec lui. Vous pouvez ainsi choisir la qualité, le format et les couleurs si vous décidez de commander un exemplaire.

Nous avions initialement ajouté un pourcentage de 20% pour essayer de rentrer dans nos frais liés au magazine si vous optez pour la version magazine ou la version avec la couverture souple. Nous avons décidé, avec Laetitia, de les retirer pour vous permettre d’en profiter à (un peu) moindre coût.

De notre coté, pour la soixantaine d’exemplaires qu’on a fait imprimer et après avoir testé les différentes possibilités offertes par Peecho, on a choisi le modèle avec la couverture souple pour avoir une couverture qui vieillira bien, qui est belle-belle-belle. Un version qui nous donne envie de le conserver dans sa bibliothèque. On l’a choisi en grand format, et bien sûr en couleur. Le résultat nous semble parfait. Vous pouvez donc commander le même format, ou un autre, directement en ligne.

On devrait recevoir les exemplaires dans une petite semaine. On sautille, on sautille ! Si vous avez des questions ou des conseils, glissez-nous un petit mot. On est toujours heureuse de vous répondre.


slide4
La photographie est tirée du magazine et a été prise par Louise

Vous aimerez aussi
C'est promis

Vos commentaires
sont des petites douceurs
Mille mercis à vous

  1. Peecho, c’est une bonne idée!
    Et puis pouvoir du coup choisir sa taille, c’est pas mal non plus. Et finalement, le coup n’est pas si élevé que cela je trouve, car il me semble que votre magazine, c’est presque plus un livre de jolies choses qu’un banal magazine ! :)

    Répondre
    • May

      Merci Mélanie pour ton soutien. Comme je le te le disais sur Twitter, cela fait chaud au coeur de savoir qu’il y a des personnes bienveillantes qui nous entourent et sont là pour nous encourager. Alors, merci.

      J’espère que tout se passe bien pour toi. Je guète tes articles sur ton aventure pro – ce sont mes préférés.

      A très vite.

      Répondre
  2. Mathiilde

    Oh oui oui oui c’est une super idée =) !!
    J’avais qu’un envie c’est qu’un jour on est sa propre version papier, un aussi jolie magazine.. !! Chose faite et c’est commandé =)

    Répondre
    • May

      Merci Mathilde ! J’espère que la version papier te plaira tout autant. Merci, merci, merci.

      Je t’envoie un petit mail tout de suite d’ailleurs !

      Répondre
  3. Génial ! J’allais te poser la question, mais, et ça ne m’étonne pas, je n’étais pas le seul qui rêvait de l’avoir “en vrai” ! La commande est passée.

    Répondre
    • May

      Oh, merci David. Cela fait chaud au coeur de te savoir jamais bien loin et de te savoir toujours aussi bienveillant. Merci à toi, vraiment.

      Il faudrait que je t’envoie un petit mail pour te raconter le quotidien, et que tu me racontes le tien. Et les belles choses qui semblent arriver (d’ailleurs, je l’écris ici, parce que le mail risque de se faire attendre comme souvent avec moi, si tu veux passer avec ta chérie à Toulouse, vous êtes les bienvenus chez nous. Cela me ferait plaisir de te, vous, voir. Et puis, Toulouse, c’est chouette).

      A tout bientôt !

      Répondre
  4. C’est une chouette idée. Pour ma part les magazines en ligne j’ai vraiment vraiment dû mal et encore plus pour des magazines comme les vôtres je n’arrive qu’à les savourer si je les aies entre les mains.

    Répondre
    • May

      C’est une chouette idée, oui. On a beaucoup hésité à cause du prix qui reste élevé vu que chaque exemplaire est imprimé à la demande. On s’est dit qu’on forçait personne après tout, et que ce n’était qu’un “plus”. La version web reste disponible à tous gratuitement.

      Des bises Guyl’. !

      Répondre
    • Aaaah, je t’en ai envoyé deux exemplaires samedi, je voulais te faire la surprise ! Roooh ! :)

      Répondre

Déposez un commentaire
et souriez, vous êtes fantastique

  • (ne sera pas publié)