Le premier réveil

egypte-steam-shit-sudan-19

 

Ce qui me fait chavirer quand je m’envole vers des ailleurs ; est souvent le tout premier regard au réveil.

Vous savez, ce premier regard où, parfois, vous ne savez pas encore très bien où vous êtes. Alors, vous tâtonnez. Vous ouvrez les yeux. Vous vous raccrochez au monde. Il fait nuit. Il fait jour. Il fait chaud. Vous êtes bien. C’est un peu flou. Vous vous rappelez les heures au dessus des nuages, le trajet jusqu’à l’hôtel ou la maison d’hôtes, les derniers gestes avant de vous endormir. Et puis, l’impatience de découvrir une nouvelle ville, un nouveau pays, un nouveau continent.

Vous ne savez plus très bien encore ni où vous êtes ni la couleur de votre ciel. Alors et doucement, vous ouvrez les yeux. Vous observez. Vous souriez.

 

 

egypte-steam-shit-sudan-10egypte-steam-shit-sudan-25

 

En Egypte, il y a eu ce premier regard depuis la chambre du Sofitel Winter Palace Luxor.

La veille, il faisait déjà nuit quand on atterrissait à Louxor. Volontairement, j’avais laissé les rideaux de notre chambre ouverts. De l’Egypte, on n’avait alors vu que des routes sombres et imaginé ce qui pouvait bien se cacher un peu plus loin.

Des draps froissés et des bras de mon amoureux, je découvrais la vue du Nil et la luminosité égyptienne. D’ici, on apercevait les palmiers, les plaines et les bateaux amarrés sur la rive. C’était beau. Incroyablement beau.

 

 

egypte-steam-shit-sudan-11 egypte-steam-shit-sudan-41 egypte-steam-shit-sudan-81

 

Et puis, il y a eu ce second réveil, le jour d’après, cette fois à bord du Steam ship Sudan.

C’était cinq heures du matin, peut-être six. On commençait les visites tôt pour éviter les grosses chaleurs. Je me souviens de ce premier réveil sur le Nil alors que le jour se levait. Du contraste du bois foncé et de l’atmosphère feutrée de la cabine avec l’horizon si clair. De la petite fatigue, tout à coup, évaporée.

Il y avait ce silence apaisant des grandes étendues. Le ciel était jaune rose orange or. Au loin, on apercevait des montgolfières qui survolaient le Nil. Ce matin-là, on avait l’Egypte pour nous.

C’était le début du voyage et cela ressemblait à un conte pour enfants.

 

 

egypte-steam-shit-sudan-1 egypte-steam-shit-sudan-10

 

Et puis, le tout dernier réveil en Egypte, au Caire cette fois.

La veille, le brouhaha de la ville et sa chaleur étouffante. Le contraste, à notre arrivée, avec le silence et l’apaisement des jours précédents. Le souk coloré, joyeux, moite. Les échoppes et les cavernes d’ali-baba à chaque coin de rue.

Et puis, encore et toujours, la vue sur le Nil depuis notre chambre. Un Nil citadin encore endormi. Au réveil, mes petits pas jusqu’au balcon pour observer le paysage une dernière fois. Et sourire de cette vue-là surplombant la ville avant de se glisser dans le taxi pour prendre l’avion.

 

 

egypte-steam-shit-sudan-58egypte-steam-shit-sudan-66 egypte-steam-shit-sudan-70egypte-steam-shit-sudan-51egypte-steam-shit-sudan-48

Dites, vous nous racontez vos plus éveils ?

 

Mille mercis Voyageurs du monde pour cette semaine féerique et hors du monde. C’était incroyablement parfait. Merci, merci, merci.

 

 

Vous aimerez aussi
C'est promis

Vos commentaires
sont des petites douceurs
Mille mercis à vous

  1. moune

    merci de partager cette superbe escapade avec nous !! J’aime bien venir vous lire ,

    Répondre
  2. Ton article m’a fait voyagé, l’Egypte est un des endroits que j’aimerais vraiment visiter un jour, tu m’as fait rêvée avec toutes ses belles photos, merci!

    Répondre
  3. Je partage tes sentiments sur le premier réveil… mêlé de plein de sensations et d’excitation !

    Répondre
    • Héhé, je ne suis pas la seule alors. Je crois que le premier réveil sonne vraiment le début des vacances à mes yeux. :-)

      Répondre
    • Juste un reflex Sony et je retouche ensuite sur Lightroom (j’ai absolument aucune compétence en photographie, je fais comme ça vient et quand je trouve le résultat pas trop moche). Merci beaucoup : )

      Répondre
  4. très joli texte, oui, je vois bien ce genre de réveil évoqué ici… :)
    Les photos font rêver…

    Répondre
  5. Véronique

    C’est délicieux de te lire. J’ai l’impression d’y être. C’est une chance de pouvoir savourer l’instant. Là, maintenant, au sens pur du terme. Moi, je n’ai jamais fait attention au premier réveil. Curieux. En revanche, j’ouvre grand mes yeux et mes sens quand après des heures d’aéroport, d’avion, de transport, je respire pour la première fois l’air de l’endroit où j’arrive, je tourne mon regard vers son ciel, j’ancre mes pieds dans son sol… Bonne continuation May

    Répondre
    • C’est drôle, oui. On a tous une façon particulière de s’approprier l’endroit où l’on est. Je me souviens d’un réveil en république dominicaine en février. Notre lit donnait sur l’océan. C’était là aussi le tout premier réveil du séjour. Je n’avais pas vu les couleurs de la mer de jour encore. J’avais l’impression d’avoir atterri au paradis durant la nuit.
      Quand j’arrive et que je sors de l’avion, je crois que je suis toujours juste complètement sur-excitée (et parfois un peu fatiguée). Je suis juste à sourire-sourire-sourire et courir partout. C’est le lendemain que je comprends vraiment où je suis et que c’est un peu trop chouette la vie. :)
      A très vite Véronique ! J’espère que tu vas bien. Je pense fort à toi.

      Répondre
  6. Je peine à imaginer la beauté qu’a dû être ce premier réveil sur le bateau, je l’imagine d’une beauté incommensurable, mais tel que je l’imagine, c’est encore en deçà de la réalité, ça l’est forcément.

    Répondre
    • Oui, oui, oui. C’est très rare que je trouve un lieu JUSTE beau. Je sais très bien me focaliser sur la beauté, ne pas regarder trop en haut, trop en bas et apporter un regard un peu doux.
      Ici, j’avais juste à regarder épicétou. C’était un peu dingo. <3

      Répondre
  7. Merci pour ces mots. Merci pour ces photos. J’adore te lire, c’est un réel plaisir.
    Je vais sûrement partir en Egypte (mon amoureux est égyptien, ça aide!) et tout cela me donne encore plus envie !
    Bises et à très vite

    Répondre
    • Oh trop chouette ! Tu verras, c’est un voyage un peu hors de temps et incroyable.
      Profites-en bien (et merci pour tes mots à toi surtout) ! <3

      Répondre

Déposez un commentaire
et souriez, vous êtes fantastique

  • (ne sera pas publié)