Oh, le dernier jour à Singapour !


 

Aujourd’hui, c’est le printemps et il fait un grand soleil.

Ce matin, j’ai pris le temps. C’était mon dernier jour entier à Singapour, alors, j’ai décidé de ne pas mettre mon réveil. Et pour la première fois de la semaine, je me suis réveillée à sept heures toute reposée. Alors, j’en ai profité pour prendre un bain et trier les photographies sur l’ordinateur. En fin de matinée, je suis allée dans le quartier chinois. Je voulais retrouver, une dernière fois, l’atmosphère particulière de dimanche dernier et en profiter pour acheter quelques souvenirs de l’île.

Je ne suis pas très souvenirs et j’achète très peu de choses en vacances. A la quantité, je préfère les petites riens symboliques trouvés au fil des rencontres et qui ont une histoire. J’adopte, en revanche, toujours des peluches pour Holly. Une peluche comme un pensée, un petit rien qui dit que je pense à elle du bout du monde. C’est un petit rituel entre elle et moi. Et quand je pousse la porte de mon appartement, quand je rentre, elle m’attend toujours derrière la porte en remuant sa petite queue. Et puis, alors, je sors de mon sac un éléphant, une girafe, un koala, parfois un nounours. Et quand je lui tends, alors, c’est la petite fête. Elle l’attrape et court dans tout l’appartement avec sa petite peluche.

Je ne ramène que très rarement des souvenirs pour moi, mais j’ai dans mon appartements des doudous du bout du monde. Et chaque fois que je les regarde, je souris et voyage à nouveau. Cette fois, j’avais envie de faire une petite exception – même si je n’ai pas oublié Holly. J’ai aussi pensé à vous qui m’accompagnez d’une certaine façon depuis le début de ce voyage, et qui voyagez en quelques sortes à travers mes images et mes mots, et j’ai glissé deux/trois petites choses pour vous dans mon sac. J’ai imaginé une sorte de box que je pourrais vous faire gagner lorsque je rentrerai à Toulouse. J’ai hâte de vous montrer les petites choses glissées et j’espère que cela vous plaira.

 


 

Vers midi, je suis allée déjeuner dans un food truck étoilé, Hong Kong Soya Sauce Chicken Rice & Noodles, toujours dans le quartier chinois. J’étais toute enthousiaste quand j’avais vu qu’il y avait cet étoilé à quelques pas de l’hôtel. J’avais lu, il y a quelques mois, un article du Monde qui en parlait et je m’étais dit que j’aimerais beaucoup y aller un jour. On y trouve du canard, du poulet et du porc accompagnés de pâtes ou de riz. Malgré l’attente, on oublie un peu toutes les personnes autour dès la première bouchée. C’est fondant, croustillant, sucré, salé. C’est délicieux. Ce n’est pas très joli mais, c’est promis, drôlement bon.

Avant de rentrer à l’hôtel, j’en ai profité pour visiter le temple bouddhiste à quelques pas. J’ai déposé mes chaussures à l’entrée de cette maison immense et colorée, glissé un pashmina autour de la taille et pénétré à l’intérieur les yeux grands ouverts. Visiter un temple me glisse toujours quelques étoiles dans les yeux et je suis fascinée par les couleurs et l’atmosphère apaisante et silencieuse qui y règne. Sur le toit, j’ai découvert un minuscule jardin, des orchidées et quelques moulins à prières. Alors, à chaque pas, j’ai essayé de tout retenir. Chaque couleur, chaque statut, chaque dorure, chaque fleur, chaque relique. J’en suis ressortie apaisée et avec l’envie d’essayer, un peu plus sérieusement, la méditation.

Un peu plus tard l’après-midi, je suis retournée dans le quartier d’affaires, j’ai poussé la porte Long Bar du Raffles Hotel et j’ai commandé un Singapore Sling. Vous savez, cet hôtel mythique, créé en hommage au fondateur, Stanford Raffles, de l’île. L’architecture du bâtiment est impressionnante et semble provenir d’un autre monde. On imagine un décor de film d’Anderson. A l’intérieur, on y trouve des objets en cuivre, des éventails géants au plafond et des sièges en rotin d’un autre temps. Au sol, des épluchures de cacahuètes fraichement grignotées par les clients. Ici, c’est une tradition. Le contraste avec l’élégance du lieu est saisissant.

A la table d’à coté, il y a avait une personne qui jouait quelques notes de violon. Je me suis dit que le hasard faisait bien les choses, et que cela faisait un générique de fin parfait de ce séjour à Singapour. Alors, et forcement, j’ai souri.

 

  

 

Ce soir, j’ai encore des dizaines d’images qui défilent. Demain, je prendrai un vol pour Munich, puis Toulouse. A l’aéroport, j’essaierai d’écrire un dernier article pour étirer encore un peu ce voyage entre l’orient et l’occident. Et puis, je pourrais publier peut-être quelques articles un peu plus pratiques pour partager des adresses singapouriennes et vous aider à préparer un voyage à Singapour, cela vous dirait ?

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous aimerez aussi
C'est promis

Vos commentaires
sont des petites douceurs
Mille mercis à vous

  1. Impossible de ne pas avoir envie d’aller là-bas après avoir lu tes articles. Nous lirons avec plaisir tes articles conseils et adresses! Merci pour cette belle découverte et bon retour :)

    Répondre
    • Merci (je suis rentrée ! <3).
      Je vais essayer d'écrire tout ça tout bientôt du coup. J'ai pleiiiins de choses à dire ! :-)

      Répondre
  2. Merci pour ce voyage à Singapour. Moi qui en avais une image à la Dubaï dans la tête tu m’en a fait voir une tout autre facette !

    Répondre
    • J’imagine qu’il y a une partie plus “bling-bling” de Singapour que je n’ai pas vu et que je n’ai pas chercher à voir (ni à fuir cela dit !). Singapour est surtout une île où la nature est préservée, et où les différentes cultures/religions cohabitent à la perfection (et c’est doux et rassurant à voir, et bon pour les papilles aussi accessoirement !).

      Répondre
  3. Lucie

    J’ai récemment découvert ton blog et il est fantastique. Tu as un style d’écriture très agréable à lire et qui nous transporte en voyage avec toi. Tes photos sont magnifiques. Tes articles me font rêver, en espérant pouvoir un jour visiter tous ces pays.
    Merci pour ce blog plein de pensées positives qui me permet de m’évader un peu de mes études et du train-train quotidien.

    Répondre
    • Merci beaucoup Lucie, et bienvenue sur le blog alors ! :-)
      Ton message me fait tout chaud au coeur. C’est, je crois, le plus beau remerciement que l’on puisse me faire, me dire que je permets d’évader et/ou que j’apporte un peu de réconfort. Alors, mille fois mercis d’avoir pris le temps de me l’écrire.

      Répondre
  4. Marie Kléber

    Quelle fabuleuse semaine! Quel endroit magique! J’ai l’impression d’avoir voyagé avec toi dans ce pays. Et je me répète mais tes photos sont un bel hommage à chaque endroit visité!
    Bon retour May.

    Répondre
  5. Edith

    Superbe !
    J’ai bien suivi ton voyage, j’adore l’Asie et je n’avais pas encore pensé à Singapour à vrai dire.
    Tu me donnes envie d’y aller. Mille mercis pour ces jolies photos et ce récite de voyage.
    Une petite question cependant, tu as voyagé seule, c’est bien cela ?
    Singapour semble très “safe” comme ville non ?

    Répondre
    • Cela peut être aussi une chouette destination d’escale. C’est un joli mélange d’orient et d’occident. Et oui, Singapour est très safe. J’étais seule, et parfois avec la meilleure des guides (coucou Winnie !) ! Quand je me baladais le soir, je n’ai eu à aucun moment peur (ni la journée).
      Si tu as des questions, dis-moi. <3

      Répondre
  6. J’ai dévoré tes articles et ils m’ont rappelé de bons moments à Singapour – cette lumière et ce soleil, les pluies tièdes et la chaleur de l’après, les cafés glacés et le parfum de la jungle urbaine ! C’était tellement bon de retrouver ces sensations.

    Répondre
    • Oh, petit mulot, j’ai tellement pensé à toi à Singapour (et j’ai pas besoin de Singapour pour penser à toi surtout !). Je cours partout en ce moment et je pars à nouveau dimanche. Mais, j’ai hâte de partager un petit thé avec toi (et je pense fort à toi, oui, oui, je me répète). <3

      Répondre
  7. Oh mais quelle jolie ambiance… Nous avons vu le Raffles de l’extérieur mais n’avons pas poussé ses portes pour un petit verre. Tu as bien fait de profiter de ces adresses, ce n’est pas tous les jours qu’on peut profiter du raffinement asiatique :)

    Répondre

Déposez un commentaire
et souriez, vous êtes fantastique

  • (ne sera pas publié)