30 ans


 

Aujourd’hui, j’ai trente ans. J’ai joué à saute-mouton avec mes vingt-neuf ans. Pour la première fois depuis des années, je n’ai pas écrit le jour de mon anniversaire. Les mots avaient pris la poudre d’escampette. Pour mes vingt-neuf ans, j’étais perdue et apeurée. J’étais partie retrouver l’air dans les Pyrénées et je m’étais retrouvée, seule, au bord d’un lac au milieu des montagnes encore enneigées. Il faisait doux. C’etait le printemps et c’était beau. On aurait dit le bout du monde. Au sommet, j’ai déposé mes doutes et mes peurs et je me suis promis une année lumineuse.

Aujourd’hui, j’ai trente ans et je suis toujours aussi perdue. Je ne sais pas où je serai demain, mais, cette fois, je souris à l’écrire. J’ai appris à accepter mes doutes et mes peurs. A accepter de laisser les réponses éclore. J’ai appris, aussi, à baisser la garde et fendre l’armure, et c’est sûrement la plus belle leçon de l’année. J’ai trente ans et je ne suis pas forte. Non. Je n’essaie plus de paraitre forte. Pour la première fois de ma vie, j’accepte les mains tendues.

Aujourd’hui, j’ai trente ans et depuis mes vingt ans, j’ai obtenu trois licences et un master. J’ai créé deux entreprises. J’ai lancé un magazine, adopté un chien, créé un agenda. J’ai voyagé. Beaucoup. J’ai été fascinée par la poésie de la Thaïlande et la beauté glaciale de la Laponie. J’ai levé les yeux, je me suis regardée, et je me suis réconciliée doucement avec mon reflet. J’ai rencontré des personnes formidables. J’ai écrit, lu des centaines de livres, trinqué à l’avenir. J’ai tremblé, j’ai aimé et je me suis écorchée. J’ai donnée vie à des idées et des couleurs bancales. Je les ai faites, jour après jour, tenir debout. J’ai été, parfois, un peu, fière. J’ai pris des photographies. J’ai conseillé et aidé. J’ai appris à me tenir droite. J’ai été silencieuse. J’ai été là. Je me suis enthousiasmée et j’ai fait, chaque jour, de mon mieux.

Aujourd’hui, j’ai trente ans. Je dors, toujours, avec un doudou et je bois du chocolat chaud. Je porte des bensimon et des shorts en jean. Je ne sais pas me maquiller. J’ai des bleus sur les genoux et des étoiles accrochées au poignet.

J’ai trente ans. Je me réveille et je suis au bord de l’océan. J’ai trente ans et j’apprends à ralentir et à penser à moi. J’apprends à dire non. J’essaie d’acheter le plus joli des appartements. Je fabrique des affiches, j’ai des projets et des rêves qui font battre mon coeur un peu plus fort.

Aujourd’hui, j’ai trente ans et je me souhaite de ne jamais m’endormir, de ne jamais laisser la vie filer et de rester à coté. Je me souhaite la vie en lettres capitales et lumineuses. Des premières fois et des mains qui tremblent. Je me souhaite de continuer à rire à m’enthousiasmer à m’écorcher à pleurer à aimer. A la folie, passionnément.

 

 

Vous aimerez aussi
C'est promis

Vos commentaires
sont des petites douceurs
Mille mercis à vous

  1. C’est tellement joli, c’est doux et c’est tellement positif aussi, si ouvert sur l’avenir, sur la vie qu’on accepte finalement à bras ouverts. Joyeux anniversaire !

    Répondre
  2. Joyeux Anniversaire Mai, je te souhaite plein de belles choses pour cette nouvelle année ! Continue de nous faire rêver avec tes jolis texte et tes magnifiques photos !

    Répondre
  3. Ton article est tout simplement adorable ❤ cela me fait penser à moi et mes doutes, d’autant plus présent lorsque c’est le mois de mon anniversaire mais de te lire (une fois de plus ) ça donne envie de croquer la vie à pleine dent ! Alors joyeux anniversaire

    Répondre
  4. SAbine

    Joyeux anniversaire May ! Vous avez trente ans et êtes bourrée de talents. Vous avez voyagé et acquis une expérience formidable que peu de personnes ont à votre âge ! Alors osez foncez créez doutez mais agissez , la vie est devant vous, profitez en !

    Répondre
  5. Aurelie

    C’est beau c’est mots, ces émotions. 30 ans c’est rien, c’est l’avenir devant, c’est quand on apprend qui on est, quand on essaie, qu’on comprend mieux, ou pas encore, mais un peu quand même, c’est quand on accepte, quand on avance, c’est plein de choses sur nous et les autres. C’est une aventure qu’on continue ou qu’un commence.
    Bon anniversaire.

    Répondre
  6. Bonjour May :) Je te souhaite un joyeux anniversaire ! On est de la même année et donc on fête toutes les deux nos trente ans à un mois d’intervalle. C’est magnifique ce que tu as écrit, et je me retrouve aussi beaucoup dans ce que tu dis.

    Répondre
  7. Feliz Cumpleaños! Des beaux mots, de la joie, on lit le courage et l’aventure. Je te souhaite que ta vie soit belle.

    Répondre
  8. Lana

    Joyeux anniversaire!!
    Je viens de tomber sur ton blog pour la première fois et je suis déjà accro !!
    J’aime beaucoup tes posts, j’en ai lu beaucoup et je ne vais pas tarder à imprimer toutes tes créations.
    Bravo pour ton magnifique travail.

    Répondre
  9. J’ai deux fois une main pour toi. Je ne suis pas peu fière de te regarder grandir. des bises plein.

    Répondre
  10. Lauriane

    Bon anniversaire !
    Tu en as parcouru, du chemin, cette année ! Je te souhaite le meilleur pour cette trentaine !
    Des bisous

    Répondre
  11. Comme toujours un article magnifique, empli de douceur et de bienveillance.
    Avec un peu de retard, mais très sincèrement, un joyeux anniversaire à toi May, que cette nouvelle dizaine t’apporte autant et encore plus : de la magie encore et encore, de l’émerveillement, de la créativité, de la douceur beaucoup, et de l’amour, toujours.

    Répondre
  12. Joyeux anniversaire jolie May, j’espère qu’on aura l’occasion de voyager à nouveau ensemble parce que c’était doux et joyeux de découvrir de si jolis endroits aussi à travers tes yeux… Je t’embrasse !

    Répondre
    • Oh oui, oui, oui ! <3
      Je signe tout de suite pour repartir avec toi. Oui, oui, oui !!!
      Merci Céline, pour tout.

      Répondre
  13. Aurélie

    Qu’il est toujours aussi doux de te lire. Merci de partager des mots avec nous, tes mots qui me donnent le sourire au fil de chaque article.
    Belle et douce trentaine à toi, qu’elle soit remplie des souhaits que tu as couché ” sur le papier ” à la fin de ton article.

    Aurélie

    Répondre
    • Merci beaucoup Aurélie, merci comme toujours pour tes mots. Tes mots me glissent un grand sourire. Ils sont doux et bienveillants.
      A bientôt ! <3

      Répondre
  14. J’avais raté ton article… À nos trente ans. À nos trente ans d’enfants, à nos sourires, à nos rêves. Des gros bisous.

    Répondre
    • Oh merci Camille ! Tu sais que lorsqu j’appréhendais un peu (beaucoup) mes trente ans, je pensais souvent à toi. Je sais qu’on a en commun cette volonté de rester encore un peu dans l’enfance tout en voulant déplacer des montagnes.
      Si cela te dit, on pourrait faire un petit Skype un jour, toutes les deux, pour discuter de tout ça et de la vie à son compte aussi (ton article m’a beaucoup bousculé, j’avais commencé à rédiger l’article que j’ai posté ce matin dans l’avion quelques jours avant, et forcement, tes mots font écho…) ? <3

      Répondre
      • Oh, oui, mille fois pour le Skype ! Mais surtout surtout, compte bien sur moi pour venir te voir en vrai de vrai pendant mon mois en France en juin, si tu es à Toulouse !

        Répondre
  15. marine

    j’ai les frissons
    Quel beau texte, plein de tendresse, plein de vérité

    Je dors aussi avec un doudou.. à 30 ans =)

    Belle suite <3

    Répondre

Déposez un commentaire
et souriez, vous êtes fantastique

  • (ne sera pas publié)