Le retour des vacances


Un bonheur simple

Insérer la clef dans la serrure, et retrouver son appartement comme on l’avait laissé. Les photographies sur les murs,  les mille post-it, l’odeur de vanille laissée par la dernière bougie allumée, ont un goût de doudou. On est alors submergé. Le silence étourdissant, la douceur du canapé, et tout ce bordel minutieusement organisé sont intacts. On se laisse flotter par cette familiarité saisissante. On ne se sent jamais autant chez soi qu’après une absence.

Malgré la nostalgie du retour, ces premiers instants sont tendres. On se sent bien chez soi. On y retrouve un certain équilibre. Une harmonie, un bonheur simple. Au fil des mois sous la peinture, ou peut-être sous les rideaux, s’est glissée une part de soi, une part qui rassure, cajole et frappe par son intensité après une absence. A chaque fois qu’on s’imagine à la découverte du monde, qu’on rêve de voyages infinis, on devrait y penser. Vivre, avec pour seul chez soi un sac sur le dos, n’est peut-être pas toujours aussi simple et douillet qu’on aime le rêver.

Ces soirées-là, on se laisse toujours tomber dans le fauteuil moelleux près de l’entrée. C’est devenu un rituel, muet et spontané juste après avoir déposé le sac sur parquet. Alors, à chaque fois, on saisit le livre à coté. On y feuillette quelques pages. La lecture n’a pas la même saveur ailleurs, on le sait. Le silence, la luminosité, et cette absence d’impératifs rendent l’instant précieux. On savoure la soirée. On se laisse happer par l’atmosphère. On se plonge dans les photographies de vacances. Avec un autre regard, on découvre le voyage. Vers vingt-deux heures, on pense à manger quelque chose. Le repas sera simple. Une salade, des coquillettes, ou un œuf. On est l’enfant rassuré qui retrouve sa maison, son univers. On a pas besoin de grand chose. On a déjà tout.

A cet instant-là, on est rassuré, on se sent bien. Tout est à sa place. Tout simplement.

 

 


 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous aimerez aussi
C'est promis

Vos commentaires
sont des petites douceurs
Mille mercis à vous

  1. C’est tout mignon :) ! Bon il y a aussi le côté moins cool du retour de vacances : les lessives grrr !

    Répondre
    • May

      Ah ça, c’est Anthony qui s’en occupe (oui, ça existe les garçons qui font les lessives)(oui, je ne sais même pas comment la machine fonctionne)(bon, j’exagère un peu pour le dernier point, mais l’idée est là) !

      Bon week-end !

      Répondre
    • May

      Merci beaucoup beaucoup !
      Le retour est dur ! On s’y habitue vite à la routine des vacances finalement ! :)

      Répondre
  2. kat

    Rentrer et profiter du calme, puis regarder tous les jolis souvenirs des vacances,c’est un petit bonheur,une petite parenthèse qui met doucement fin aux vacances.
    Bon retour :)

    Répondre
    • May

      Oui, c’est tout à fait l’idée.
      Après ça, il y a la question qui arrive « bon, et sinon, on repart quand ? ». :D

      Répondre
      • kat

        j’aimerai bien dire « on repart quand »,mais jpense que ça sera seulement après le mariage maintenant…(et puis bon ce 1er vol en avion n’aura pas été des meilleurs souvenirs, alors je vais appréhender maintenant…moi qui rêve de voyage,j’ai un cruel dilemme maintenant!je voulais aller à Tahiti ou aux Maldives en voyage de noce, je crois que c’est définitivement rayé, je ne me vois pas autant de temps dans l’avion!)

        Répondre
  3. Tout simplement.
    Et prendre place sur le fauteuil près de l’entrée comme une façon d’être encore en vacances ou se laisser la possibilité de repartir …

    Bonne journée May !

    Répondre
    • May

      Oui, oui : repaaaartir !
      A chaque fois que je pars et lorsque je rentre, je ne peux m’empêcher de regarder un peu trop les sites de voyage à nouveau.

      On s’y fait vite aux vacances !

      Répondre
  4. Quand je suis revenue de vacances, je n’étais pas nostalgique de rentrer (peut etre un peu par la reprise d’une routine mais c’est tout) j’étais contente de retrouver mon chez moi et de m’y sentir bien !

    Répondre
    • May

      La nostalgie, c’est le lendemain, quand le réveil sonne et qu’on doit aller travailler ! (enfin, je ne suis pas tout à fait sûre que le mot nostalgie soit adapté, mais bon)

      Répondre
  5. Très beau, merci. En vous lisant on se sent bien mais la nostalgie m’empare : ce sentiment de bien être et d’appartenance ne nous arrive rarement plus de deux fois dans l’année et c’est bien dommage !

    Répondre
    • May

      Je pars souvent le week-end chez ma famille. Alors, même si c’est que pour deux jours, je retrouve souvent le dimanche soir ce sentiment.

      Etrangement, je n’ai pas besoin de m’éloigner longtemps pour ressentir ce bien-être (parfois, une journée de travail suffit).

      Belle fin de semaine ! :)

      Répondre
  6. Un bien joli texte encore…Bon retour douce May…j’espère que tu nous feras quelques articles sur Valencia et les villes andalouses que tu as découvertes?

    Répondre
  7. Moi le retour de vacances ça me rend nostalgique… Et du coup, je profite de cette soirée pour me plonger dans les jolies photos !

    Répondre
  8. Bon retour….De jolis mots pour dire ce que l’on ressent après quelques semaines d’absence…son chez soi est notre repère et il vrai que d’ouvrir pour la 1ère fois la porte a son retour à quelques choses de magiques…on est si bien chez soi…

    Répondre
    • May

      Merci, merci !
      Notre chez soi est un peu une carapace, l’endroit où l’on peut vraiment se reposer. :)

      Répondre
  9. Karine

    Moi qui vient de découvrir ton blog, c’est juste un petit mot pour te remercier de me faire rêver, moi qui ne suis pas partie en vacances, je découvre à travers tes photos et tes textes magnifiques, des paysages qui me font m’évader. Merci encore.

    Répondre
    • May

      Oh, merci beaucoup Karine !
      Et bienvenue ici ! J’espère que mes mots, mes images, mes griboullis pourront t’apporter encore plein de rêves et de faire voyager !

      Belle fin de semaine !

      Répondre
  10. Ca me faisait ça, avant quand je rentrais dans mon petit appartement à Montrouge… Mais maintenant, on ne se sent pas chez nous ici, c’était plutôt une épreuve de revenir… Dommage :-(

    Répondre
    • May

      Oh oui, j’ai lu ça sur Twitter. Vous allez déménagé, non ?

      J’ai vécu l’année dernière lorsque j’étais en stage à Paris dans un appart vraiment pas top (c’est un euphémisme) et je ne peux que comprendre ton ressenti. J’avais cette chance de savoir que c’était temporaire encore.

      Bon courage ! :)

      Répondre
      • On a déménagé en Avril, je me suis installée avec mon chéri. Mais on pense chercher autre chose dans un certain temps.

        Merci !

        Répondre
  11. Je réponds à ta question d’en haut. Je suis au boulot, sur pc, sur firefox et ton blog se porte à merveilles !

    Répondre
    • May

      C’est parfait ! Merci !
      Une seule personne m’a dit que mon site ne fonctionnait pas sur son PC du bureau et chez elle. Et cela semble être l’unique personne chez qui mon blog ne fonctionne pas. C’est louche ! :D

      Bises Fay

      Répondre
  12. Chat en ligne

    Exactement ce que je ressens à chaque fois que je rentre chez mois aprés une absence :)

    Répondre

Déposez un commentaire
et souriez, vous êtes fantastique

  • (ne sera pas publié)